J’ai été atterrée hier par ce qu’il s’est passé, le ventre retourné. Comment des gens peuvent mourir parce qu’ils ont… dessiné ? J’ai vu passer sur twitter des tas de dessins plus touchants les uns que les autres, des hommages rendus par leurs amis.

Je me suis aussi sentie touchée en plein coeur par ces balles. J’ai été heureuse de voir les gens se réunir, montrer à ces terroristes que la France n’a pas peur d’eux, et pour reprendre les phrases les plus belles « ils croyaient mettre la France à genoux, ils l’ont mise debout » ou encore « 12 morts, 66 millions de blessés »…

J’ai une tendresse particulière pour le grand bonhomme avec sa coupe au bol qu’était Cabu. C’est mon enfance, ses dessins m’ont fait découvrir la caricature et j’ai toujours aimé son coup de patte…

Enfin, les mots me manquent, c’est bien rare…

SONY DSC

Vous aimerez peut-être

Un com sur “#JeSuisCharlie

  1. … je suis – comme toi, comme toutes et tous, en France, comme partout dans le monde – je suis, moi aussi, triste. Triste et sans voix…

    En français, on n’a pas de mots devant une telle barbarie…

    Alors…
    Je suis Charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

CommentLuv badge

Vous pouvez ajouter une image a votre commentaire en cliquant ici.