bonjour à tous,
Voilà, un billet pour vous parler du réseau loup. En fait c’est un réseau de correspondants dans les zones à loups, des gens qui recueillent sur le terrain des indices de présence du loup.

Alors voilà, une cellule de veille a été mise en place dans le département de la Loire (où j’habite en bordure) l’été dernier, et une formation va avoir lieu. C’est très bien vu que le loup n’est pas encore installé par chez nous, bonne anticipation !
Le communiqué de presse :

Installation le 7 juillet en préfecture de la Loire de la cellule de veille du Plan Loup


Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un « plan d’action national sur le loup 2008- 2012 dans le contexte français d’une activité importante et traditionnel d’élevage » dont le but est de concilier le maintien des activités d’élevage en France avec la présence pérenne de cette espèce protégée.

Un engagement international de concilier vie pastorale, agriculture et préservation d’une espèce protégée

Ce plan prévoit, entre autres, les moyens de protection des activités pastorales sur des nouveaux territoires d’expansion naturelle du loup : la rive droite du Rhône et le Massif Central sont concernés. Il est coordonné sur le territoire national par la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement
Rhône-Alpes (DREAL), conjointement avec la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt Rhône-Alpes (DRAAF) en ce qui concerne les moyens de protection des troupeaux.

L’ONCFS et la DDEA pour observer, protéger et le cas échéant indemniser les dommages causés par le loup

La direction départementale de l’équipement et de l’agriculture de la Loire (DDEA) est chargée d’appliquer le dispositif opérationnel dans le département en collaboration avec l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), sous la coordination des services régionaux.

Cette cellule de veille a pour rôle d’anticiper l’arrivée du loup en le détectant le plus tôt possible par le déploiement d’un réseau d’observateurs sur le terrain.

Elle est une instance de concertation informelle et
multipartenariale représentée par les services administratifs, l’ONCFS, les professions et syndicats agricoles, les associations de protection de la nature, les chasseurs, les Lieutenants de Louveterie, les Parcs naturels régionaux.

A ce jour, aucune trace de présence du loup n’a été observée dans la Loire.

En fait, j’ai un indic’ ( :)) )qui travaille à la fédération de chasse et qui est donc bien au courant de cela..
en tant que « à fond d’dans », je voulais faire la formation. Je connais les loups dans les livres et dans les parcs, sur le terrain, beaucoup moins, même si lors de ma dernière balade dans le Vercors, j’ai su repérer une crotte de loup, c’est loin, et c’était qu’une fois…
Donc mon indic’ me donne les coordonnées du gars à joindre à la DDEA…

Je lui envoie un petit mail, style:

« bonjour, pourriez vous m’indiquer les dates de la prochaine formation au réseau loup ?« 

Réponse presque instantanée (très réactif ce monsieur, d’ailleurs)

« pourriez-vous m’indiquer de quel organisme vous faite partie ? « 

Ben euh, sur le coup, j’ai bafouillé une réponse du genre :

« ben aucun, pourquoi, il faut nécessairement faire partie de quelque chose ? »

Réponse :

« Les personnes inscrites sont des acteurs de terrain : chasseurs, agriculteurs, louvetiers, ONF, ONCFS et aussi des représentants d’associations de protection de la nature et des Parcs Naturels
Régionaux. Si vous faites partie d’une association (FRAPNA, LPO ou
autre), vous pourriez assister à la formation avec l’accord du bureau de l’asso. »

Ouah, cette claque… Alors, si j’ai un fusil, je peux, si j’ai un tracteur, je peux, mais pas si je me balade avec mon APN… (eh, chasseurs ou agriculteurs, je caricature volontairement)
Pis, j’ai eu un éclair de génie, bien sur que je fais partie d’une association, elle a pour nom peupleloup !!!
Alors je le remail pour lui dire, et là, il a demandé à son supérieur.
Réponse quelques jours plus tard (moins réactif le supérieur)

« voila la position de la DDEA : la formation concernera les chasseurs, agriculteurs, PNR et FRAPNA/LPO.
Au vu de vos activités associatives et de votre implication, vous êtes en mesure de donner l’alerte auprès de la DDEA ou de l’ONCFS en cas de nécessité. »

Alors j’ai droit de donner l’alerte, mais pas de faire la formation… enfin, il m’avait communiqué les dates, et pour le coup, ça tombait super mal, en période de gros boum au boulot.

Bref, vous avez compris ma déception, même si l’anticipation de la DDEA de la Loire est à saluer…
Ben vous savez quoi, je continue mes balades, je continue à rechercher des traces, des crottes et autres, je prends plein de photos, et après, si j’ai un doute raisonnable, je poste d’abord sur N&B, et pis je les appellerai si ça se confirme… je devrai arriver à faire quelque chose, même sans formation…


Allez, bonne journée à tous, sous la pluie…

Vous aimerez peut-être

14 coms sur “Réseau Loup…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

CommentLuv badge

Vous pouvez ajouter une image a votre commentaire en cliquant ici.