Bonjour,

Je serais tentée de dire même avant le biberon, imaginez un futur-bébé juste conçu … quand on sait le nombre de cochonneries qui peuvent passer dans le sang du cordon… Alors ne vous mettez pas à paniquer tout de suite, mamans et futures mamans,  je ne suis pas du tout en train d’écrire un énième article qui vous fera paniquer, culpabiliser ou autre, non, non, faut juste que vous sachiez, que vous ayez toutes les données afin que tout se passe pour le mieux du monde.

Alors vais pas vous dire que l’alcool et la cigarette sont néfastes, c’est comme le port-salut, c’est écrit dessus. Mais bon, y’a des petites choses à savoir. Il a été trouvé plusieurs dizaines de substances reconnues comme dangereuses dans le sang du cordon ombilical…

Le déo… On ne pense pas que ce cosmétique de consommation plus que courante puisse être dangereux pour le bébé que l’on porte et aussi pour nous. Bon, on commence un peu à en parler, mais pas assez je trouve. Donc certaines molécules de votre déo passent dans le sang… et il en va de même avec votre parfum… Greenpeace a publié un pdf là dessus… en 2005…

Et aussi – je l’ai appris récemment – mais pendant la grossesse et avec les jeunes enfants, gare aux huiles essentielles ! Moi j’avais tendance à me dire que c’était plus naturel lorsque j’ai pris un rhume de mettre quelques gouttes d’huiles essentielles d’eucalyptus sur un mouchoir plutôt que de prendre un spray, et bien non, les huiles essentielles sont à proscrire pendant la grossesse, et chez les enfants, interdites jusqu’à 3ans, et ensuite à manier avec précaution. Cet article de Raffa (qui propose aussi des alternatives sympas aux produits ménagers) fait le point là dessus. Mais encore une fois, ne culpabilisez pas si vous avez eu droit (chanceuse) à un massage pendant votre grossesse, les thérapeutes sont au courant de tout cela (je ne saurais d’ailleurs que vous conseiller d’aller voir un vrai kiné qui fait des massages relaxant, mais là je prêche pour ma paroisse !) La seule chose, maintenant que vous êtes au courant, évitez !

Et les graisses trans… les plus vicieuses selon moi… elles sont présentes dans une foule d’aliments de consommation courante, et provoque une augmentation du cholestérol, des risques cardio-vasculaires, et j’en passe. Je vous envoie vers cet article qui vous explique comment les repérer et les éviter…

Bref, c’était juste une intro que je voulais vous faire mais elle commence à être sérieusement longue !!

En fait je voulais juste vous parler du bisphénol A. Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois, mais comme on en a enfin interdit l’utilisation dans les biberons, faut que j’en remette une couche…

Le Canada l’a interdit en avril 2008, quand les premières études montrant la toxicité sont sorties… et nous, on a juste 2ans de retard…. 2ans de plus passés à filer à nos bibous de l’hormone féminine à chaque repas… Je ne comprends pas que l’on soit si longs à réagir sur des points aussi essentiels. Les études le montraient, « on » savait que le bisphénol passait dans le lait, « on » savait que le bisphénol est un œstrogène, mais ma foi, pourquoi pas filer la pilules à nos petites filles et petits garçons ? Vive la réactivité française !

Je suis vraiment effarée de voir comment les intérêts financiers passent largement avant la santé. Parce que si ce n’est pas ça, de quoi s’agit-il alors ?

On laisse le roundup en vente libre sans aucune précaution d’emploi, alors qu’il est reconnu pour être très cancérigène, hautement toxique pour les cellules humaines, et bien sûr ravage le sol etc… Naturavox fait le point, et utilise cette expression qui m’a bien plu « Lorsque vous vaporisez du Roundup sur les dalles de votre entrée, ou sur le chemin de votre potager, c’est aussi efficace que combattre une fourmi avec un bulldozer. » Mais on a cette idée du chien qui arrose les mauvaises herbes et récupère son os… Ils ont été condamnés pour publicité mensongère…

Mais non, on laisse, alors que des études ont montré que l’on en retrouve jusque dans nos assiettes…

En France, on évite de céder au « catastrophisme de certaines organisations limite écoterroristes », on préfère y céder pour vous filer un vaccin produit à la va-vite par de grands laboratoires pharmaceutiques…

On avance d’un pas, on recule de deux, avec l’exemple de ce grenelle de l’environnement qui est une vaste supercherie pour nous faire croire qu’ils font quelque chose… Mais rien ne change…

Enfin, le wwf a fait une étude sur les produits chimiques présents dans le sang, pour adopter quelques habitudes simples qui vont peut-être permettre à nos enfants de grandir dans un environnement un peu plus sain…

Vous aimerez peut-être

3 coms sur “du poison dés le biberon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

CommentLuv badge

Vous pouvez ajouter une image a votre commentaire en cliquant ici.